A Propos

1 page bio

Né en Algérie, à Sidi bel Abbes, berceau de la musique raï, Sofiane Saidi fut nourri au sein de sa famille, des mélodies traditionnelles arabes, ainsi que des musiques aux accents modernes et occidentaux. C’est de cet amalgame, qu’il va composer son propre style, aussi bien dans le chant, que dans la mélodie. Ses influences s’étendent de Cheika Rimiti, Oum Keltoum, Raïna raï, Farid el Atrache jusqu’à Otis Redding, James Brown ou Ella Fitzgerald.
A 12 ans à peine, la rencontre fortuite avec un groupe local de raï, le conforte dans sa vocation. Sa voix d’exception fascine et hypnotise le public. C’est avec cette formation qu’il fera ses premières armes sur scène lors de concerts, de mariages, dans les cabarets de Sidi bel Abbès, et d’Oran. En 1995, sa route croise celle du groupe afro hip-hop Tukuleur (Universal Music), avec lequel il enregistre le titre « loin du monde ».

S’ensuit une tournée pendant laquelle, Sofiane et ses comparses assurent les premières parties d’artistes d’envergure internationale, tels que Alpha Blondy, Cheb Mami, NTM, ou encore Selif Keita. Les rencontres humaines et musicales s’enchainent, les influences se précisent…

Jusqu’au jour où il rejoint Naab (Bloom Records) qui finalise son premier album. D’une même communauté d’idées et de son, naîtront deux titres « Oum Keltoum » et « Amour et amitié » aux influences électro-oriental- drum’n’bass, qui figurent sur « Salam haleikoum » (Universal jazz.1999) et sur des compilations éditées en Espagne, au Royaume- Uni, en Allemagne ou encore en Australie. S’ensuit une tournée à travers l’Europe (Marseille, Madrid, Oslo…) Parallèlement, il continue à collaborer avec un autre groupe, Yog Sothoth. Nouveau choc des cultures, des sonorités tsiganes et jazz prédominent. Ils prennent la route à travers l’Europe, apparaissent dans les favoris du Printemps de Bourges 2001, puis, de retour à Brest, enregistrent leur album : ‘Le cri du dindon ».

En 2003, il participe à l’album « le dernier cri » du collectif Ali Dragon (Label Atmosphérique-Universal) qui réunissait la section rythmique de Louise Attaque et Antidote (Mercury- Universal).

C’est lors d’un festival en Espagne, en Août 2003, que la voix singulière de Sofiane retient l’attention de Natacha Atlas. Deux duos naîtront (« Oully » et « La li khaouf ») qui figurent sur l’album de la chanteuse, » Mish maoul » (beggars group-naïve-avril 2006).

Par la suite, il collabore avec Natacha Atlas sur plusieurs projets, le dernier en date « Expressions live In Toulouse  » – Enregistré au Théâtre National de la Cité à Toulouse avec L’Orchestre de Chambre de Toulouse 2013 (Harmonia Mundi)
La même année, il participe également à la création « El Taqa » du Groupe Breton Startijenn, qui fête ses 15 ans d’existence. S’ensuit une tournée (les vielles charrues, festival Cornouaille, Eurofonik Festival interceltique de Lorient,…) et un album « Startijenn El-TaQa  » (Paker Prod/Coop Breizh)

En 2014, il rejoint, pour une tournée algérienne, le groupe de raï légendaire « Raïna raï ». Il rencontre Smadj, le joueur de Oud, et commence une collaboration sur une tournée en Afrique de l’ouest, Kenya, Rwanda, Éthiopie, Ouganda, Algérie, Maroc….). Suite à cette tournée, il enregistre un album avec Smadj, le célèbre pianiste de Jazz, Bojan z, Ibrahim Maalouf, et Ballaké Sissoko. Sortie prévue en Juin 2015 chez World Jazz / Harmonia Mundi.


 

concerts